La pâte polymère: secrets des bijoux pas chers

La fête des Mères, c’est ce dimanche. Et qui dit fête des Mères dit forcément cadeau. Cette année, pour faire dans l’originalité, pensez à la pâte polymère.

“Créer des bijoux en pâte polymère permet d’offrir quelque chose d’unique aux gens.” Voila comment Amélie, 22 ans, exprime sa passion pour les créations en pâte polymère. Cette jeune étudiante en école de commerce crée ses propres bijoux dans cette matière depuis 2011. “J’aime tout ce qui est travaux manuels, créativité… Une amie m’a initié aux techniques de base de la pâte polymère et je me suis lancé !” raconte-t-elle en souriant.

Cette pâte magique peut se rétrécir et s’allonger à loisir, prendre les formes que l’on souhaite. Une pâte à modeler moderne en somme. Une fois travaillée, elle est passée au four à 110° pendant 30 minutes, afin de la durcir. Et voilà le tour est joué ! Une idée pas si bête pour la fête des Mères qui approche à grand pas au Luxembourg. “C’est difficile au début : il faut être très patient !” souligne pourtant Amélie. Mais le résultat offre un bijou personnalisé et fait maison et surtout, il peut varier selon les passions des uns et des autres. “Une amie était fan du film d’animation Moi Moche et Méchant. Je lui ai alors confectionné des mignons” révèle la jeune femme en montrant ses créations.

Des déclinaisons infinies

Car oui, la particularité de la pâte polymère c’est qu’elle peut se décliner à l’infini. Boucles d’oreilles, colliers, pendentifs, bagues… Tout est possible. Et il en va de même pour les motifs. Nœuds, pacman, game-boy, fruits et légumes, personnages de films, c’est au créateur de choisir et de tenter le coup. “Une amie voulait que je lui confectionne un Spiderman… C’est un peu trop difficile je pense mais pourquoi pas !” raconte Amélie. Sa première création ? Une bague en forme de nœud, le plus simple pour commencer. Mais la jeune mosellane a depuis bien évolué dans ses créations. En effet, la pâte, très malléable, permet d’exprimer pleinement toute sa créativité. Et de faire des cadeaux originaux à son entourage.

Mais l’autre particularité de la pâte polymère, c’est aussi son faible coût. “Le bijou me coûte 3 euros au maximum”, rapporte la jeune créatrice. “La pâte ne coûte pas très chère, en moyenne je donne 2 euros pour un bloc. Et pareil pour les accessoires, je trouve tout sur Internet, c’est du très bon marché !” Une bonne nouvelle pour tous les adeptes qui veulent se lancer dans la création artisanale. Alors, si vous ne trouvez pas d’idées de cadeau pour votre maman ou que vous en avez assez des colliers de nouilles, pensez à la pâte polymère et surtout, n’ayez pas peur de mettre les mains… à la pâte !

Publicités